Le Bisphénol A nocif même à faible dose

Selon les rapports de l’INRA, le Bisphénol A ( BPA ) pénétrerait l’organisme par la PEAU. Des concentrations importantes de Bisphénol A sont détectées chez les personnes ayant des contacts répétés avec les tickets de caisse sur papier thermique ou reçu de carte bleue.

 

L’agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) reconnaisse les effets sanitaires liés à cette substance chimique.

Ce perturbateur endocrinien aurait des effets néfastes sur la fertilité féminine, les pathologies cardiovasculaires et le diabète

Le Bisphénol serait interdit dans tous les contenants alimentaires pour bébés en 2013 et pour les autres en 2015.

Question : pourquoi attendre 2013 puis 2015 ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.